spelterini
pergélisol/ choremanie
kythibongktb69
distribution : l'autre distribution
lp-dl
Derrière ce nom d'aviateur se cachent de fines fleurs du noise made in France. Des fleurs dans le noise ça commence plutôt bien cette affaire. Échappés des groupes respectifs Chausse Trappe, Papier Tigre ou La Colonie de Vacances, les quatre musiciens de Spelterini étalent un noise beurre salé transitif, direct, volumineux et massif. Ça fleure bon l'international avec des sonorités d'accointance italiennes, du côté de Zu, et norvégiennes avec Noxagt, quand c'est pas les Etats unis avec Hovercraft. Leur marque de fabrique réside dans la non compromission. L'étalement c'est pour le feedback, c'est pour la durée aussi : deux titres, un par face. Si Pergélisol démarre sur un air de Storm & Stress, c'est pour mieux pilonner derrière et terminer sur un drone incisif maniaque et motorique. Choremanie quant à lui envoie un folk nerveux pris à la gorge, dans un combat aux coups de pieds circulaires, aux contours de sonorités proches du trio France. En terminant par un travail post production façon dub le plus proche d'Hovercraft. Cette génération de musiciens n'a pas fini de nous offrir de bien belles sensations, afin de faire vivre ce qui nous rassemble bien souvent autour du sacro-saint noise-rock et c'est tant mieux et surtout bravo. Le disque est sorti le 20 septembre dernier et vous pourrez les voir en concert ces deux prochains mois en France et en Espagne principalement. Courrez et faites du foncier, c'est du physique encore une fois ce disque.
cyrille lanoë