« Live at Hikone »

MAKOTO KAWABATA / A QUI AVEC GABRIEL

« Live at Hikone »

Bandcamp – 2022

Enregistré dans une église dans la petite ville thermale d’Hakone, en 2012, ce live réunit la figure solaire de Makoto Kawabata, leader du groupe Acid Mother Temple, et l’accordéoniste lunaire A Qui Avec Gabriel qu’on avait entendu sur le label Tzadik. Elle s’est retirée de la scène depuis, Gabriel son accordéon désormais silencieux. C’est un document d’une rare beauté que Kawabata met en ligne, continuant son travail d’archivage de ses performances et d’incunables introuvables. Aki et Makoto avaient déjà publié deux albums sur Bam Balam, celui-ci prend place à leur coté, mais ouvre sur une mélancolie encore plus profonde que les autres ne faisaient qu’aborder. Si la guitare (et son jeu à l’archet) est aérien, un vent tournant qui souffle et emporte, l’accordéon est terrien, s’enracine dans un monde qui s’efface, celui de l’époque Showa, évoque les ruelles de Golden Gaï et de Ginza, ses musiciens de bar qui flirtaient avec la musique occidentale, la chanson. Trois longues plages qui s’étalent comme un rivage déserté, prises dans le ressac de vagues sonores, qui laisse derrière lui ce que les japonais nomment le nagori (reste des vagues) : une ritournelle fêlée. La voix d’Aki est une invitation à se tendre vers elle, s’approcher de sa mélodie susurrée, au plus près, à entendre l’intime comme vêtue des seules notes paresseuses de l’accordéon et de ce drappé de cordes frottées. Cette musique ne s’impose pas mais s’ouvre à l’imagination, à la mélancolie, nous absorbe comme un buvard absorbe l’eau, nous accueille en elle.


Michel Henritzi

Vous aimerez aussi...